L’AssurTech, assure l’avenir du secteur, tout en générant un risque majeur de disruption

Après la banque, l’assurance réalise sa révolution digitale au Cameroun sous un phénomène que l’on nomme AssurTech. D’ailleurs, le 31 mai dernier à Douala, le cabinet P2A (prévoyance-assurance-assistance) a organisé la première édition de cette Assurtech qui a été en réalité une plateforme de rencontre entre les professionnels du métier d’assurance et les développeurs informatiques. Ce forum visait principalement à stimuler la pénétration et la perception de l’assurance à travers les plateformes digitales.

Au même titre que la Fintech pour les services financiers, l’Assurtech vient aujourd’hui bousculer les positions et remettre en question les certitudes des opérateurs du secteur. La reconfiguration du marché pourrait ne plus être une simple hypothèse. En effet, le constat révélateur suivant est fait : les nouvelles technologies s’intègrent et modifient de plus en plus le marché de l’Assurance, et par conséquent influence les modèles économiques des acteurs. La création de start-up spécialisées ou le partenariat avec ces dernières permet aux compagnies d’assurance d’enclencher l’opérationnalisation d’une offre digit-base. L’offre de valeur des assureurs se structure et se modernise autour de la stratégie digitale. Les canaux de distribution des produits d’assurance deviennent plus riches et diversifiés, mais par-dessus tout, les assureurs ont là l’opportunité d’améliorer considérablement l’expérience client de leur cible. Par conséquent la donne dans le secteur peut s’en trouver plus systémique que l’on ne pourrait le penser. En, l’une des conséquences envisageables d’un tel déplacement, c’est l’entrée sur le marché de nouveaux entrants selon l’analyse stratégique Porterienne. Le secteur de l’Assurance devrait certainement s’y préparer.

 

 

Quelques données caractéristiques de la progression de l’Assurtech au Cameroun

  Compagnies d’assurances situées à Yaoundé Compagnie d’assurances situées à Douala
Compagnies d’assurances ayant un site internet 90,9% 90,9%
Compagnies d’assurances proposant des souscriptions en ligne 25% 18%
Compagnies d’assurances proposant des paiements en ligne 36,4% 36,6%
Compagnies d’assurances ayant des applications mobiles 27,3% (Au total)

Source : Cabinet P2A (Prévoyance-Assistance-Assurance)

 

Et de fait, les chiffres présentées dans le tableau ci-dessus sont révélateur d’une prise de conscience de la situation. Certainement timide, mais effective. Au bout de 2 ans de glissement, on compte plus de 25 % de compagnies d’assurance qui ont déjà entamées la mue. En s’appuyant sur les plateformes développées constituées d’applications mobiles et d’objets connectés, les assureurs opèrent des innovations de services à différent niveaux de la chaine de valeur. Pour exemple, le processus de commercialisation et distribution de l’offre d’assurance est aujourd’hui axée sur une réduction des procédures physiques et des déplacements. Deux avantages sont atteints du point de vue du client dès lors : un accès plus immédiat, plus rapide et plus transparent aux services d’une part, et d’autre part la réduction du coût global.

Des innovations qui selon l’Association des Assurances du Cameroun (ASAC), pourraient vraisemblablement accroître le taux de pénétration d’assurance estimé à moins de 2% au Cameroun. En y comparant le taux de pénétration du mobile et des supports intelligents de près de 80% dans le pays, et le nombre croissant de camerounais ayant accès à Internet (en 2016, il était dénombré environ 5,1 millions d’utilisateurs d’internet au Cameroun), il faudrait être aveugle pour ne pas flairer l’opportunité. C’est fort de ce constat que les efforts de digitalisation semblent suivre un processus progressif, commençant à priori par le plus simple : la numérisation du remplissage des formulaires et des contrats, et le paiement des indemnités via mobile money. On pourra s’attendre à ce que des propositions plus intégrées apparaissent, notamment avec l’arrivée de potentiels nouvelles entreprises proposant des modèles véritablement larges, comme ce qui risque d’arrivée avec la e-banking pour lequel le pas vers l’assurance ne sera qu’une question de temps.

L’enjeu majeur de l’Assurtech pour les compagnies d’Assurance sera d’accroître leur portefeuille client au maximum pour gagner la bataille des parts de marché. Ce potentiel de couverture et de ciblage plus large des assurés pourrait atteindre aussi la diaspora camerounaise et représenter une vraie opportunité pour engager les processus de transformation et la mise en place des stratégies commerciales offensives dans le secteur. On aurait envie de dire, à vos stratégies, prêts, …

 

Actualités Nationales

 

Allianz Cameroun Assurances : nouveau DGA

M. Joseph Eyok a été nommé au poste de directeur général adjoint d’Allianz Cameroun Assurances. Ce nouveau DGA rejoint ainsi, Bernard Girardin (administrateur et DG) à la tête de la direction de cette compagnie d’assurance.

 

Une police d'assurance pour des jeunes

La Communauté urbaine de Douala va assurer les 350 jeunes de la 4e promotion du programme « Occupation jeunes » pour 2017 lancée le 4 mai dernier à Bonanjo. Cette promotion va bénéficier d'une police d'assurance qui va couvrir son travail sur le terrain et le matériel de protection approprié.

 

Assurance-Islamique: Un forum organisé à Douala

Un forum sur l’assurance islamique regroupant des pays membres de la CIMA s’est tenu le mercredi 3 mai à Douala, dans le but de promouvoir l’assurance islamique au niveau mondial pour la réduction de la pauvreté, l'inclusion financière et le développement social.

 

Zenithe Insurance présente ses innovations technologiques

La compagnie Zenithe Insurance a présenté les solutions innovantes de souscription à l’assurance, le 05 mai dernier. La compagnie offre ainsi une plate-forme électronique «d'e-insurrance» qui va permettre plus facilement et plus aisément aux usagers de souscrire pour eux-mêmes, pour des parents ou des tiers une police d'assurance de leur convenance.

 

 

Sunu Assurance redresse la compagnie Caminsur

La Caminsur a entrepris la signature d'un partenariat stratégique avec le Groupe Sunu. Ce partenariat va permettre à Caminsur d'offrir à ses partenaires des services arrimés aux standards internationaux, ainsi qu'à renforcer ses atouts et améliorer la qualité du service offert à sa clientèle. Ce partenariat va également permettre à l’assureur d’accroitre son capital social à 5 milliards de F tel qu’exigé par la CIMA.

 

 

La collecte de droit et timbres automobiles par les compagnies d’Assurances est effective

A  en croire le DG des  impôts, les compagnies d’Assurance ont collecté, au premier trimestre 2017, environ 4 milliards Fcfa de recettes de droit et timbres automobiles.

 

L’Association des sociétés d’Assurance au Cameroun a un nouveau président

Théodore Gérard Mouliom, l’Actuel DG de Saham Assurance est le nouveau président de l’Association des sociétés d’Assurance au Cameroun. La décision a été prise au terme de l’assemblée générale ordinaire qui a lieu à Douala, le 17 mai dernier. L’une de ses principales mission est l’ouverture du marché de l’assurance aux nouveaux métiers du numérique, avec l’e-assurance.

 

Création d’une mutuelle pour le personnel enseignant

Le MINSEC a procédé le 24 mai dernier, à la mise en place de la Mutuelle des Personnels des enseignements secondaires (Mupes). Cette mutuelle qui est en partenariat avec la compagnie Beneficial Insurance, va à offrir aux membres les prestations suivantes : l’assurance maladie, les frais funéraires, la retraite complémentaire, le bénéfice des tarifs préférentielles, l’assurance automobile.

 

 

RÉGULATIONS

 

Samaritan Insurance suspendue d’activités

La Commission régionale pour le contrôle des assurances (CRCA) de la CIMA a suspendu la Samaritan Insurance d’activités. En effet, rendu dans l’incapacité de faire face à ses engagements vis-à-vis de ses clients, cette société, croule actuellement sous un endettement de l’ordre de 4 milliards FCFA.

 

Le Ministère des Finances va effectuer une campagne de contrôle des droits de timbre automobile

Le ministre des Finances annonce pour le 01er juin, le début d’une campagne de contrôle routier sur l’ensemble du territoire national pour s’assurer du payement effectif  du droit de timbre par tous les automobilistes et motocyclistes. Ils devront présenter leur attestation d’assurance à jour pour justifier du paiement dudit droit.

 

 

AFRIQUE

 

SUNU Assurances et UBA lancent la bancassurance

SUNU Assurances Burkina Faso a conclu, le 20 avril 2017, un accord de bancassurance avec UBA. Le partenariat vise à commercialiser deux nouveaux produits d’assurance. Le premier dénommé « ça gagne » est un contrat d’assurance capitalisation permettant à l’assuré de constituer une épargne sur une période de 15 ans. Le second produit « Beogo » offre une garantie de prévoyance retraite et décès.

 

 

Côte d’Ivoire : 3e pays africain à intégrer l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique

La Côte d’Ivoire a intégré  l’African Trade Insurance (ATI), le 26 avril dernier et devient ainsi le 3ième pays Africain à rejoindre l’organisation, après l’Éthiopie et le Zimbabwe. Cette organisation propose des produits d’assurance aux banques et aux investisseurs et a ainsi  pour but de soutenir l’investissement et la croissance des pays membres.

 

Bénin : A peine 10% de la population dispose d’une assurance maladie

Un atelier régional a été organisé au Benin pour  identifier les mécanismes qui peuvent assurer le financement pérenne de la santé en particulier la couverture maladie universelle. C’est atelier a vu la participation d’une quarantaine de personnes ressources venues de trois pays de l’Afrique de l’Ouest (la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Bénin).

 

 

Un forum sur la formation sur l’assurance en Côte d’Ivoire

Le Cabinet d’expertise, de conseil et de courtage en assurance (CECC Assur) a organisé du 17 au 19 mai 2017 en Côte d’Ivoire, la 4ème édition du séminaire international de formation sur l’Assurance. Ce forum, qui verra la participation des acteurs du secteur, est une occasion idéale pour se former en Assurance.

 

Saham Assurance Côte d’Ivoire lance un nouveau service : « Garages Agréés »

Saham Assurance Côte d’Ivoire a lancé,  le mercredi 24 mai dernier, une nouvelle offre en matière de règlement de sinistres matériel automobile dénommée « Garages Agréés ».

Cette prestation est destinée aux assurés en auto en « Tiers amélioré », notamment : les garanties incendies, vol, vol à main armé, bris de glace et avance sur recours. De plus, cette offre propose une prise en charge en 72 heures du véhicule sinistré dans l’un des 10 garages agréés de Saham Assurance à Abidjan.

About Us

Open since 2007, we're the first Cameroonian firm specialized in Media Research, Business Research and, especially, Competitive Business Intelligence.

We help our clients in Cameroon and in 5 other CEMAC countries to have a sound understanding of the current global environment of their business sector.

Our areas of specialization include: Finance, Media,Telecoms.

Our Services

Competitive Business Intelligence

Business Research

Media Research

Subscribe to our newsletter
Get Connected
Phone

(+237) 222 23 44 01

(+237) 677 43 10 13

Email

info@mediaintelligence.fr

Address

Yaoundé - SCB Bulding

P.O.Box:11115 Yaounde

Douala - Akwa, opposite Hotel Le NDE