L’inclusion financière en Afrique Subsaharienne souffre d’une offre bancaire inadaptée à son contexte selon The Spark

La concentration des réseaux bancaires en zone urbaine, la culture de la manipulation du cash et le coût élevé des services bancaires sont les raisons les plus énoncées lorsqu’on le problème de la bancarisation en Afrique est à l’ordre du jour. A ces 03 éléments, The Spark soulève l’équivoque d’une offre bancaire inadaptée aux conditions des pays africains car n’ayant pas été pensée pour les individus à revenus faibles ou médians.

En effet l’accès au crédit à long terme est conditionné par une garantie qui se décline souvent, soit en immobilisation corporelle, soit en une preuve de revenus salariaux réguliers. Or, au Cameroun par exemple, 90% des opérateurs économiques évoluent dans l’informel. Ne pouvant par conséquent pas justifier de versements réguliers de salaire, ils se trouvent exclus des bénéfices du crédit bancaire. Cette situation interpelle non seulement les banques, mais aussi les pouvoirs publics.

Au Cameroun, les banques ont pris des initiatives significatives pour l’amélioration de la bancarisation au cours de l’année 2015. Le crédit bancaire par exemple a connu une croissance de 15% (lien). Qui dit bancarisation dit proximité. C’est ainsi qu’on a vu le réseau global d’agences bancaires croître de 27% (lien). Coté diversification des services plusieurs innovations sont à signaler. La finance islamique notamment (Afriland, Ecobank) ou encore les partenariats entre les banques et les opérateurs de mobile money (Afriland - MTN / Ecobank - Orange) (lien).

Pour accéder à la totalité de l’analyse The Spark, cliquez (lien)

 

NATIONAL

BANQUE & MICROFINANCE

 

BFGI célèbre son 5ème anniversaire au Cameroun

C’est au mois de Mars 2011 que le groupe bancaire franco-gabonais ouvrait les portes de sa filiale camerounaise. Une campagne corporate initiée à cet effet est actuellement implémentée via des affiches publicitaires dans les villes de Douala et Yaoundé. 5 ans plus tard, BGFI Cameroun c’est 04 agences sur l’étendue du territoire (03 à Douala et 01 à Yaoundé).

 

La SONARA ouvre une coopérative de crédit pour son personnel

C’est le 10 mars dernier qu’a eu lieu l’inauguration du bâtiment devant abriter  la Sonara Workerscooperative Credit Union Limited (SOWOCCULTD). Cette microfinance est constituée par le personnel de la SONARA, des membres de leurs familles, des contractuels et du grand public.

 

SOUS-REGIONAL

 

Le Cameroun va lever 7 milliards sur le marché de la CEMAC

L’Etat camerounais procèdera à une émission de bons du Trésor assimilables sur le marché de la CEMAC, selon un communiqué publié le 22 Mars dernier par le ministère des Finances. L'opération se déroulera auprès de 16 spécialistes en valeurs du Trésor du pays, mais aussi du Gabon, du Congo, de la Guinée Equatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad.

 

La croissance de la CEMAC a culminé à 2,8% en 2015

Selon le Comité de politique monétaire de la BEAC, qui a tenu sa première session de l’année 2016 le 21 mars dernier à Yaoundé, le taux de croissance dans cet espace communautaire a culminé à 2,8% l’année dernière, contre 4,8% en 2014, soit une baisse de 2%. A l’origine de cette contre-performance : la baisse des cours mondiaux du pétrole et l’insécurité aux frontières de certains pays.

 

La BAD va accorder 1,38 milliard de dollars au Gabon entre 2016 et 2020

La BAD a annoncé qu’elle allait accorder au Gabon une enveloppe globale de 1,38 milliard de dollars entre 2016 et 2020 pour soutenir le plan de développement élaboré par les autorités. Ces financements soutiendront essentiellement le Plan stratégique Gabon émergent et le Pacte social du pays à travers deux piliers: l’appui à la diversification économique et l’appui à la stratégie de développement humain.

 

INTERNATIONAL

 

Standard Bank prévoit une année «prometteuse» pour le marché des fusions-acquisitions en Afrique

La banque sud-africaine Standard Bank estimé que perspectives du marché africain des fusions-acquisitions pour 2016 sont «prometteuses», en raison notamment de l’orientation des multinationales européennes à chercher de nouveaux relais de croissance et d’un mouvement de consolidation attendu dans le secteur financier. 

 

BGFI Bank élue « Bank of the year »

BGFI Bank a été élue AFRICAN BANK OF THE YEAR dans une des catégories les plus disputées  de ces Africa CEO Awards. Le prix récompense la stratégie de croissance et l’engagement du groupe dans le financement d’entreprises africaines.

 

Maroc : La SNI ne cède plus ses actions dans le capital d’Attijariwafa Bank

Le PDG de la Société Nationale d’Investissement du Maroc, Hassan Ouriagli, a confirmé que l’entreprise royale renonce à céder 18 % de ses parts dans le capital d’Attijariwafa Bank. Ce renoncement par rapport au désengagement partiel de sa filiale bancaire s’explique par la réduction du niveau d’endettement de son groupe.

About Us

Open since 2007, we're the first Cameroonian firm specialized in Media Research, Business Research and, especially, Competitive Business Intelligence.

We help our clients in Cameroon and in 5 other CEMAC countries to have a sound understanding of the current global environment of their business sector.

Our areas of specialization include: Finance, Media,Telecoms.

Our Services

Competitive Business Intelligence

Business Research

Media Research

Subscribe to our newsletter
Get Connected
Phone

(+237) 222 23 44 01

(+237) 677 43 10 13

Email

info@mediaintelligence.fr

Address

Yaoundé - SCB Bulding

P.O.Box:11115 Yaounde

Douala - Akwa, opposite Hotel Le NDE