EXTENSION RESEAU – 54 nouvelles agences en 2015, seulement 08 en 2016 : Stratégie ou Conjoncture ?

L’année 2015 dans le secteur bancaire a été marquée par la mise en œuvre et l’accroissement de stratégies de proximité adossée sur l’extension significative du nombre d’agence. On a noté par exemple que :

  • SCB, leader sur le réseau bancaire est passé de 47 à 54 agences entre 2014 et 2015;
  • ECOBANK ouvrait 03 agences à Yaoundé ;
  • BGFI ouvrait une deuxième antenne à Douala,
  • BICEC inaugurait sa branche de Garoua-BoulaÏ, pour ne citer que celles-là

Par contre en 2016, un ralentissement perceptible de cet engouement a été noté. Un total de 08 nouvelles agences sur l’ensemble du territoire réparties entre :

  • AFRILAND First Bank, BGFI, BICEC, qui prises ensembles, ont créé au total 6 agences, à raison de deux chacune ;
  • Tandis que SCB et NFC Bank n’en ont créé qu’une chacune.

Quels facteurs permettent d’expliquer cette décélération du secteur relativement à l’extension des réseaux ? C’est en réalité une double manœuvre managériale qui s’est opérée :

  • D’une part, une adaptation conjoncturelle. En effet, confrontées à la nécessité de contenir leurs coûts, les banques ont été obligées de réviser la structure de leurs investissements. Il faut noter que les efforts d’expansion ont pour corolaire un alourdissement des charges générales d’exploitation. Ce qui oblige les banques a revoir à la baisse leur politique en matière d’ouverture de nouvelles agences.
  • D’autre part, un recadrage stratégique sur l’offre. L’an dernier la plupart des banques ont orienté une part grandissante de leurs ressources d’investissement au développement des solutions de banque à distance. En effet, La Monétique à elle seule a regroupé 50% des innovations enregistrées en 2016 (carte Salary Express d’Ecobank, carte multifonctionnelle étudiant et TPE chez UBA, double partenariat signé par NFC avec ECOBANK et BICEC pour l’interchangeabilité des GAB...)

Dans le 44ème numéro de notre bulletin hebdomadaire du 16 janvier dernier, il était à noter que 73% des innovations se réclamaient du segment digital en 2016, contre 45% en 2015. De façon progressive donc, la banque en ligne, les applications mobiles ou encore les réseaux sociaux sont intégrés comme outils d’interaction, mais aussi moyens d’accès aux services bancaires.
Pourtant, en dépit de la montée en puissance de la banque à distance, le maillage territorial demeure important et les possibilités d’expansion restent larges. Il ne faut donc pas s’attendre à ce que les banques persistent dans la retenue en matière d’extension de leur réseau.

 

CEMAC

 

Ecobank réussit le premier emprunt régional du Congo-Brazzaville

Adonis Seka, directeur général d'EDC Investment Corporation (groupe Ecobank), a piloté la levée de 193 milliards FCFA de la République du Congo, pour la première incursion de Brazzaville sur le marché obligataire régional. La levée de fonds, réalisée en décembre, a atteint un taux de sursouscription de 129 %, mobilisant 43 milliards de F CFA de plus que le montant recherché au départ. Les sommes mobilisées serviront notamment à convertir en titres obligataires une dette de 95 milliards de F CFA de Brazzaville à l’égard d’un pool bancaire local, et à financer des projets à hauteur de 55 milliards de F CFA.

 

26 milliards pour développer les PME de la CEMAC

La Banque de développement d’Afrique Centrale et la Banque de développement de Chine (CDB), ont signé le 12 décembre dernier une convention de prêt sous la forme d’une ligne de crédit de 40 millions d’euros (environ 26 milliards de FCFA), en faveur de la Bdeac et destinée au financement des Petites et moyenne entreprises (PME) du secteur privé dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

 

Un nouveau Directeur général au FAGACE

C’est au terme d’un processus de recrutement international que Minafou Fanta Coulibaly-Kone a été retenue d’une “short liste” de trois candidats qui postulaient pour le stratégique poste de directeur général du Fagace. Elle devient ainsi le nouveau directeur général du Fonds africain de garantie et coopération économique (Fagace). Elle a par la suite été nommée pour un mandat de quatre ans à la tête du Fonds

 

AFRIQUE

 

UBA prépare l’ouverture d’une filiale au Mali

United Bank of Africa (UBA) se prépare à ouvrir sa neuvième filiale ouest africaine au Mali où le groupe nigérian a dépêché une délégation à la faveur tout récent Sommet France-Afrique. Au cours d’une rencontre avec la presse, Emeke Iweribor, le directeur Afrique francophone du groupe bancaire, a indiqué que les négociations avec les autorités sont en bonne voie et qu’il ne restait plus que le feu vert de la BCEAO, la banque centrale régionale.

 

Afriland First Bank Group veut s’installer au Burkina

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience le président du groupe bancaire Afriland First Bank Group SA, Paul Fokam, le 17 janvier dernier au palais de Kosyam. S’exprimant à sa sortie d’audience, sur son institution, le patron de cette banque camerounaise a signifié qu’il ambitionne créer une filière du groupe au pays des Hommes intègres. Et à travers cette volonté Paul Fokam déclare qu’il s’agit d’accompagner la politique du gouvernement en matière de promotion de la jeunesse et de l’entreprenariat.

 

Mastercard lance une application mobile pour les transactions des petits agriculteurs en Afrique de l’Est

Mastercard a lancé le 18 janvier dernier « 2KUZE », une plateforme digitale permettant de connecter les petits exploitants, les agents agricoles, les acheteurs et les banques en Afrique de l’Est. 2KUZE (Évoluons ensemble en swahili), permet aux petits agriculteurs (qui représentent 90% des paysans du continent) d’acheter, de vendre et de recevoir leurs paiements pour les marchandises agricoles par l’intermédiaire de leur téléphone mobile.

La Banque Centrale du Nigeria en guerre contre le bitcoin

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a ordonné aux banques nigérianes de s’abstenir de négocier avec des monnaies virtuelles (VC) telles que les bitcoins en raison des risques de blanchiment associés à de telles transactions. Cette directive selon la CBN vise à remédier à ces risques de blanchiment d’argent et de terrorisme financier.

About Us

Open since 2007, we're the first Cameroonian firm specialized in Media Research, Business Research and, especially, Competitive Business Intelligence.

We help our clients in Cameroon and in 5 other CEMAC countries to have a sound understanding of the current global environment of their business sector.

Our areas of specialization include: Finance, Media,Telecoms.

Our Services

Competitive Business Intelligence

Business Research

Media Research

Subscribe to our newsletter
Get Connected
Phone

(+237) 222 23 44 01

(+237) 677 43 10 13

Email

info@mediaintelligence.fr

Address

Yaoundé - SCB Bulding

P.O.Box:11115 Yaounde

Douala - Akwa, opposite Hotel Le NDE