Entre digitalisation grandissante des services, entrée des nouveaux compétiteurs sur le marché, multiplication des accords et partenariats stratégiques, c’est un intense mois de mars dans le secteur bancaire, qui publie ses rapports d’activité 2016 ….

La fin du mois de Mars marquant la clôture du 1e trimestre de l’année 2017 est sanctionnée par la publication dans le secteur bancaire des résultats financiers annuels de celui-ci.

De l’analyse transversale de ces états, on note remarquablement :

  • La consolidation du positionnement de la SGC, illustrée par les prix de meilleure banque et de meilleure banque d’investissement au Cameroun en 2016 décernés par le magazine EMEA Finance ;
  • L’augmentation chez Ecobank de 23% de croissance de son résultat net avant impôt par rapport à 2015 ;
  • La publication d’UBA Group sur la bourse du Nigeria de la contribution significative de ses filiales africaines – à près d’un tiers-  ce qui a permis de réaliser 32% d’augmentation de son résultat net ;
  • L’implication de La BICEC dans une affaire de fraude massive dont le montant environne les 50 milliards de FCFA. Conséquence, la banque a connu une légère baisse de son résultat net par rapport à l’exercice de 2015 ;
  • L’on note par ailleurs pour l’ensemble du secteur une très nette et significative ouverture sur le monde du digital, notamment les réseaux sociaux, Facebook, Tweeter, et LinkedIn ; signe d’une forte prise en compte effective du digital sur les changements sociaux culturels en cours dans le pays dans la stratégie de communication des banques.

Par ailleurs, ce mois de Mars a été riche en événements significatifs. En effet,

  • L’entrée en scène le 22 mars dernier de la 15e banque commerciale du pays, CCA, qui après deux longues années de procédures, obtient son agrément d’exercice. Connu comme une entreprise fortement dynamique, son arrivée est un signal non négligeable pour les acteurs du secteur ; Il est à noter toutefois que si l’institution de micro finance a obtenu un avis conforme favorable de la COBAC pour le lancement de ses activités de banque, la décision de délivrance de l'agrément dépend encore de l'autorité monétaire nationale qui est le MINFI. Ce qui par ailleurs ne devrait être qu’une formalité.
  • La signature de plusieurs accords de partenariat entre Banques et établissements de micro finance (EMF), plateformes d’élargissement des zones d’implantation, de commercialisation de leur produit et de présence sur le territoire d’une part ; et d’autre part de renforcement du capital et du potentiel expérience des EMF. On peut citer dans ce cadre :

                 - L’accord de partenariat entre Express Union et la banque CBC, lors de la sixième édition de PROMOTE. Il est là question de la rencontre d’un réseau de de 13 agences bancaires et de 700 guichets du leader du transfert d’argent au Cameroun.

                 - La Société Générale Cameroun (SGC) a signé un accord de partenariat avec la CWBLA le 10 Mars 2017 dans l’objectif de contribuer l’autonomisation des femmes entrepreneures dans la structuration de leur business, ainsi que des subventions au démarrage.

 

ENTREPRISE

CCA banque, une entrée réussie dans le secteur de la banque avec des atouts de proximité et d’innovations ; en effet au regard de l’évolution de cette entreprise depuis sa création en Juillet 1997, elle  compte aujourd’hui plus de 400 000 clients sur un réseau de 43 agences, pour 47 points de retrait.

 Avec une performance jamais atteinte depuis 1967, la CNPS a su marquer le premier trimestre 2017 en publiant un résultat de 43.7 milliards de FCFA en 2016. Dans la même lancée, non sans atteindre les mêmes résultats, MTN Cameroun a publié un résultat en baisse de son chiffre d’affaire de 6.7% en 2016

 

CONJONCTURE

Le mois de Mars fut notamment marqué par la publication de résultats d’enquêtes menées en 2016 par l’INS et le recul de 1.8 point d’inflation au Cameroun ; ainsi que le manque à gagner de 700 millions de Franc FCFA, occasionné par la signature des APE entre le Cameroun et l’Union européenne.

La Conférence Interafricaine des Marchés des Assurances (CIMA) a par ailleurs, décidé au mois de Mars de relever le plafond du capital minimum requis pour exercer dans le secteur des assurances dans les 14 pays membres.

 

PERSPECTIVES

Le secteur économique et financier du Cameroun, a démontré son attrait pour les investissements en capitaux étrangers, tel en témoigne l’annonce de Mediteranea Capital Partners, un fonds d’investissement qui compte injecter 250 millions de FCFA dans l’économie camerounaise.

Dans la même veine, le groupe marocain Atijariwafa Bank a annoncé en marge du Forum Afrique Development, des investissements dans le marché des capitaux au Cameroun par le biais de sa filiale camerounaise Société Camerounaise de Banque (SCB).

 

CEMAC

Entre recommandations du FMI sur la gestion du budget par les Etats de la CEMAC, émission de BTA et mise sous scellée de Orabank, le secteur financier de la zone CEMAC fut marqué par de fortes turbulences.

 

 

AFRIQUE

Le mois de Mars se caractérise, dans le secteur bancaire par la montée en puissance de la marocaine Attijariwafa Bank (ATWB). Après l’organisation réussie du Forum Afrique Développent à Marrakech, le groupe bancaire a signé plusieurs accords de partenariats en Afrique de l’Ouest (ministère de la défense ivoirien) et centrale (volonté d’investir dans le marché des capitaux

About Us

Open since 2007, we're the first Cameroonian firm specialized in Media Research, Business Research and, especially, Competitive Business Intelligence.

We help our clients in Cameroon and in 5 other CEMAC countries to have a sound understanding of the current global environment of their business sector.

Our areas of specialization include: Finance, Media,Telecoms.

Our Services

Competitive Business Intelligence

Business Research

Media Research

Subscribe to our newsletter
Get Connected
Phone

(+237) 698 58 34 91

(+237) 677 43 10 13

Email

info@mediaintelligence.fr

Address

Yaoundé - SCB Bulding

P.O.Box:11115 Yaounde

Douala - Akwa, opposite Hotel Le NDE